Nous n’aurons plus d’excuses

source https://www.liege-and-basketball.be

Belleflamme évoluera finalement en TDM2 la saison prochaine. Avec quel effectif, quel état d’esprit et quelles ambitions? Autant de questions auxquelles répondent Sébastien Peremans, Alex Walewyns et Maxime Clavier.

Ce jeudi, les Haricots apprenaient que, finalement, ils poursuivraient une saison supplémentaire – au minimum – en troisième division. « Nous fûmes surpris d’obtenir une nouvelle chance d’évoluer en TDM2 mais nous avons tous voulu la saisir » reconnait Sébastien Peremans.

« Je suis hyper content » sourit Maxime Clavier. « C’est une deuxième chance pour nous d’autant plus qu’il faut reconnaitre que descendre avec huit victoires, c’est assez rare. Je me réjouis de repartir au combat avec les nouvelle équipe dans laquelle tous les joueurs sont sur le même mood. »

Sans Romain Peremans ni Johnson Matumuini mais avec le renfort de Trussardi Ferreira, Belleflamme proposera un visage différent. « Sur papier, nous serons sûrement moins forts que la saison passée. Nous verrons ce que donnera notre nouveau transfert » analyse Sébastien. « Nous serons souvent en déficit de poids et de taille dans la raquette, il faudra batailler deux fois plus. Mais jouer plus « petit » peut avoir certains avantages et cela peut surprendre l’adversaire.«

Le maintien en ligne de mire

L’objectif des Haricots sera clairement défini: se maintenir. « Nous viserons le maintien » confirme Alexandre Walewyns. « Nous avons une année de D3 dans les pattes et cela doit se voir la saison prochaine. Nous connaissons nos erreurs et nos points faibles. Nous allons travailler dessus.«

Une notion de travail sur laquelle insiste également Sébastien Peremans. « Il faudra arriver « fit » pour le début du championnat et repartir sur de bonnes bases si nous voulons avoir une chance de nous sauver mais nous sommes prêts pour relever ce beau défi » prévient l’ailier des Verts. « Nous souhaitons faire mieux que la saison passée, être plus constants et ne pas passer à côté de certains matchs. Nous connaissons maintenant la division et nous n’aurons plus d’excuses.«

Une dernière inconnue demeure: les prochains adversaires des Haricots. « Tout va dépendre des séries qui seront soit francophones, soit scindées en deux mais nous partons revanchards après la la fin de saison amère que nous avons vécue et nous devons pouvoir faire mieux » affirme Alex. « Ce serait bien que tous les Liégeois soient dans la même série, cela donnerait un super championnat. Mais c’est peu probable quand même » conclut Séba.